The Shortmarket Club, Cape Town

Food, Voyages

Le Shortmarket Club à Cape Town est le nouveau né du chef Luke Dales Roberts et il vaut la peine que l’on prenne son mal en patience pour avoir une table  !

Si vous aimez déjà le Potluck Club et The Test Kitchen, vous serez heureux de découvrir cette nouvelle et très différente destination culinaire. Le Shortmarket Club est plus exotique que ses aînés au sens où il fait plus appel aux traditions de bistrots européens.

«Je suis très excité par ce que cela apportera au City Bowl. C’est un challenge très excitant et stressant à la fois » confesse Luke. Le restaurant sert le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner et, en accord avec son aspect opulent du vieux monde, beaucoup de plats sont des interprétations modernes des classiques. Le petit-déjeuner annoncera une nouvelle tendance pour le City Bowl avec les goûts de brioches au shiitake, des toasts avec des œufs à la coque, du quinoa granola fait à maison mais aussi la classique omelette de Arnold Bennett.

Le carte est une création du chef Wesley Randles qui a travaillé en étroite collaboration avec Luke depuis l’ouverture de The Test Kitchen.

Pour le déjeuner, « Nous allons commencer avec des huîtres de la côte Ouest parfaite avec accompagnements asiatiques ou carpaccio de bœuf avec un jaune d’œuf miso », Wesley s’enthousiasme. « C’est le type d’endroit où nous voulons que les gens s’attardent, s’amusent; Où le déjeuner se transforme en boissons au bar, ou un après-travail se réunit se transforme en un dîner langoureux. « 

La décoration du restaurant a été imaginée et conçue par Sandalene Dale Roberts, la femme de Luke.  More is more serait son mot d’ordre ! Le décor du Shortmarket club est assez opulent. Sandalene a conçu les vastes banquettes qui forment les pièces maîtresses de la salle à manger. « Il régne une atmosphère de club, et nous avons utilisé le cuir et le bois en abondance à cet effet », explique-t-elle. Les aplats de noir intense tranchent avec l’aubergine profond qui sert de  toile de fond à cet espace cosy qui a beaucoup de caractère. La lumière y est apportée par deux vastes puits de lumière. Des vitraux fabriqués par des artisans locaux, incrustés dans les portes coulissantes venues d’Argentine séparent les zones de restauration du bar. Ce bal de matières se termine par les tables du bar recouvertes d’un cuir lisse à la sensualité assumée.

Alors tenté ?

 

 

The Shortmarket Club – 88 Shortmarket Street –  Cape Town – South Africa – Telephone +27.21 447 2874

 

This post is available in: English

Déc. 28, 2016

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *